C'est leur anniversaire,  Le monde du ciné

Spike Lee

Spike Lee de son vrai nom Shelton Jackson Lee fête ses 64 ans ce 20 mars 2021, l’occasion pour nous de se pencher sur sa carrière.

Il naît en 1957 à Atlanta en Géorgie. Fils d’une mère professeure d’arts et de littérature et d’un père musicien compositeur le jeune Shelton sera donc élevé dans un milieu intellectuel favorisé. Cela lui permettra d’étudier au prestigieux Morehouse College, puis à la Tisch School of the Arts, école de cinéma la plus renommée de la côte est des États-Unis.

En 1983, à la fin de ses études, il réalisera son premier métrage : Joe’s Bed-Stuy Barbershop : We Cut Heads, qui obtient de nombreuses récompenses.

Très vite, Spike Lee décide de fonder sa propre société de production, 40 Acres & A Mule Filmworks (référence à la promesse d’indemnisation faite aux esclaves afro-américain libérés après la guerre de Sécession).

Il réalise ensuite son premier long-métrage Nola Darling n’en fait qu’à sa tête (1986).

Ce film, tourné en seulement 12 jours remportera notamment le prix de la jeunesse au festival de Cannes la même année.

Ce succès critique et commercial fera alors de lui le nouveau porte parole du cinéma afro-américain.
Ses œuvres suivantes sur focalisent donc logiquement sur la communauté afro-américaine et sur les problèmes sociaux et identitaires des minorités, créant certaines fois polémiques et débats.

Les années suivantes, il maintiendra un rythme effréné, à raison d’un film par an.

School Daze (1988), Do The Right Thing (1989), Mo’ Better Blues (1990), Jungle Fever (1991), Malcolm X (1992).

À noter que Jungle Fever sera présenter à Cannes et révélera Samuel L. Jackson au grand public.

Après quelques films plus personnel et moins médiatisés, Spike Lee revient sur le devant de la scène avec BlacKKKlansman (2018).

Inspiré de la vie de Ron Stallworth, le film met en scène un policier afro-américain infiltrant le Ku Klux Klan et obtiendra de nombreuses récompenses comme le Grand Prix de la mise en scène à Cannes et l’Oscar du meilleur scénario adapté. Spike Lee obtiendra également sa première nomination à l’Oscar du meilleur réalisateur.

Il est désigné en janvier 2020 pour être le président du jury du 73eme festival de Cannes. Il est d’ailleurs la première personnalité noire à occuper ce poste. Malheureusement, le festival sera annulé en raison de la pandémie de Covid-19, mais le réalisateur annoncera être prêt à assurer la présidence du festival dès que cela sera possible.

 

Filmographie sélective :

1983 : Joe’s Bed-Stuy Barbershop: We Cut Heads
1986 : Nola Darling n’en fait qu’à sa tête (She’s Gotta Have It)

1988 : School Daze
1989 : Do the Right Thing
1990 : Mo’ Better Blues
1991 : Jungle Fever
1992 : Malcolm X
1996 : Get on the Bus
1999 : Summer of Sam
2002 : La 25e Heure (25th Hour)

2006 : Inside Man
2013 : OldBoy
2014 : Da Sweet Blood of Jesus
2018 : BlacKkKlansman

2020 : Da 5 Bloods 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *