Revue de Presse

VARSOVIE 83 – Revue de Presse

*Pour son deuxième long métrage après The Last Family (2016), Jan P. Matuszyński met brillamment à nu les dispositifs de protection avec lesquels le totalitarisme assure sa longévité, tirant le meilleur parti du « petit tas de secrets » que les pions humains égrènent à leur insu.

Mais si l’on s’en tient au cinéma, Matuszynski, dans un style très personnel, se rapproche du Ken Loach de Ladybird ou de Moi, Daniel Blake, deux œuvres qui mettent aux prises des personnages avec un système d’État kafkaïen et répressif.

Le réalisateur expose des faits, rien que des faits. Sa caméra observatrice est distanciée et le film ne cherche ni lyrisme ni sentiments. Le choix de la mise en scène, aux couleurs et lumières froides, renforce l’impression d’oppression.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.