Coup de coeur

SI LE VENT TOMBE – Coup de cœur

Comment parler d’un film que je n’ai pas visionné mais que je me languis de regarder depuis sa double sélection officielle au festival de Cannes et à l’ACID en 2020 ?

Peut-être dire que j’ai lu presque presque toutes les critiques. Vu la bande annonce à plusieurs reprises. Que j’ai été touchée par les interviews de Nora Martirosyan la réalisatrice d’origine arménienne dont c’est le premier long métrage et qu’avant de venir au cinéma elle était aussi artiste plasticienne (ça promet un certain regard)… Que l’acteur principal français n’est autre que le ténébreux Grégoire Colin si rare à l’écran…

Il me semble primordial d’aller voir ce film, le premier à être tourné au Haut-Karabakh, aussi appelé l’Artsakh, un pays du Caucase méconnu, qui n’existe presque pas, en tout cas ni sur le plan juridique ni géopolitique, peuplé par 95 % d’Arméniens. On y retrouve un auditeur international dont le job consiste à expertiser le seul aéroport du territoire afin d’autoriser ou non les avions à y atterrir et y décoller. L’espoir que ce petit pays puisse survivre et s’ouvrir au reste du monde ne tient qu’à la conclusion de son rapport…

A travers cette histoire contée telle une fable, Nora Martirosyan montre l’existence difficile de personnes bien réelles, de l’enfant porteur d’eau au chauffeur de taxi, en passant par le vieil ermite, la vie est bien là et s’articule dans un pays en suspens où l’espoir et la désillusion sont étroitement mêlés.

On découvre l’Artsakh, république auto proclamée, enclavée, en conflit depuis de nombreuses années, à la situation humaine et politique critique pourtant ignorée par tous les membres de l’ONU. Même si la récente guerre survenue dans le Haut Karabarkh a fait parler de ce pays ces derniers mois, il n’en reste pas moins un peuple entier qui continue d’être asservi par l’Azerbadjan sous le regard impassible du reste du monde.

Aller le voir c’est le découvrir, le soutenir et le faire exister.

Margot

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *