• Revue de Presse

    EN ATTENDANT BOJANGLES – Revue de Presse

    Que pense la presse de En attendant Bojangles ? Télérama Ils nous touchent en plein cœur, les héros de ce film qui prend la forme d’un étonnant hymne à l’amour. Aussi excentriques soient-ils, Régis Roinsard (Populaire, Les Traducteurs) sait les rendre proches de nous, comme ils sont, à l’évidence, proches de lui. Le Dauphiné Libéré Un tourbillon sentimental élégant et dérangeant. Les fiches du Cinéma À mi-chemin entre la comédie et le drame, autour du couple Efira/Duris, Régis Roinsard réussit un film étonnant, flirtant entre le burlesque outré et le drame le plus noir. Cet équilibre fragile tient le choc grâce à son énergie et au talent de ses acteurs.…

  • Evènements et soirées

    Le Mois du Documentaire

    Un mois du documentaire riche en découverte s’est tenu durant tout le mois de novembre au Cinéma Rouge & Noir ! Dans notre salle, vous avez voyager en Iran lors de la soirée d’ouverture du 4 novembre avec FALAKNAZ et LA ROUE DE LA VIE en présence de la réalisatrice des films Sahar Salahshoor. Lors de cette soirée, Manijeh Babaei vous a présenter une exposition d’objet et un buffet iranien aura ravi vos papilles ! Vous avez également vu DOUCE FRANCE, un documentaire français de Geoffrey Couanon qui met en lumière une classe de lycéens qui se lancent dans une enquête inattendue sur un gigantesque projet de parc de loisirs et qui…

  • Evènements et soirées

    ENVIE D’IRAN, retour sur la soirée

    Les premiers spectateurs sont arrivés dès 18h afin de profiter de la décoration concoctée avec soin par les bénévoles de la commission 400 coups. Le bar nous a transporté en Iran grâce à des dessins, instruments de musique, habits, cartes postales et livres qui nous racontent l’histoire et les légendes du pays.Manijeh Babei, bénévole d’origine iranienne, nous a parlé des légendes, plantes, animaux et coutumes de son pays, sous l’oeil attentif de la réalisatrice Sahar Salashoor.La soirée s’est ensuite poursuivie avec quelques mets à déguster, toujours préparés par nos bénévoles dévouées de la commission 400 coups. A 20h, Le court LA ROUE DE LA VIE est lancé, suivi de FALAKNAZ, portraits de…

  • Revue de Presse

    MAMAN PLEUT DES CORDES – Revue de Presse

    Avoir-Alire.com Une véritable magie se dégage de cette histoire toute simple et surtout de l’extrême qualité des dessins. Le film devient au fur et à mesure de son déroulement une invitation épurée à la tolérance et la beauté du monde. La Croix Sublimant l’ensemble, la bande sonore signée Pablo Pico, compositeur de nombreux films d’animation, marie musique instrumentale et bruits de la nature en une farandole un peu folle. Malgré un dénouement un peu rapide, le film prend le temps de mettre en exergue la notion de partage. Ou comment une tarte à l’oignon peut sécher des larmes… Réserver vos places

  • Revue de Presse

    DE SON VIVANT – Revue de Presse

    20 minutes Mélodrame assumé, le film d’Emmanuelle Bercot sait émouvoir tout en offrant une belle réflexion sur la fin de vie. Le Dauphiné Libéré Ce pourrait être un film sur la mort, c’est un film sur la vie. Au fil des derniers jours d’un homme atteint d’un cancer incurable, Emmanuelle Bercot met en lumière les soins compassionnels du cancérologue Gabriel Sara. Télérama Autour de situations déchirantes, Emmanuelle Bercot construit, avec le sérieux qu’on lui connaît (La Tête haute, La Fille de Brest), un mélo utile. Réserver vos places

  • Revue de Presse

    HOUSE OF GUCCI – Revue de Presse

    Le Dauphiné Libéré Lady Gaga domine un casting masculin de luxe : Adam Driver, Al Pacino, Jérémy Irons, Jared Leto. Lady Gaga en lady Gucci, veuve noire dont Ridley Scott montre à la fois la sensualité, la perfidie et l’ambition, crée irrésistiblement un personnage de femme monstre, insatiable dans sa rage de posséder. Le Figaro Scott reproduit un concentré d’élégance. Costumes, coiffures, rien n’est laissé au hasard. Lady Gaga joue la demoiselle perdue d’avidité avec une jubilation communicative. Elle a du bagout. Le Parisien À la fois saga familiale, thriller, romance et récit d’un fait divers sanglant qui a secoué l’Italie, « House of Gucci », dont les 2h37 passent…

  • Focus

    FREDA – Le focus

    La revue de presse Réserver vos places en ligne FREDA conte le parcours d’une jeune femme à Haïti pour croire en l’avenir de son pays, de son île qui ne cesse de subir les malheurs du monde sur ses épaules.Tremblements de terre, tempêtes, corruptions politiques, délinquances … Beaucoup n’hésiteraient pas à quitter cet endroit pour une terre plus apaisée et avec de meilleures perspectives d’avenir… Freda, elle, se bat pour changer son quotidien et ceux de ses proches, même si ce projet semble parfois la dépasser. Ce tiraillement la poursuit tout au long du film : des violences conjugales aux balles perdues, rien ne semble donner à Freda de bonnes raisons de construire…

  • Revue de Presse

    LA TRAVERSEE – Revue de Presse

    Que pense la presse de La traversée ? Les fiches du cinéma Avec La Traversée, Florence Miailhe livre une fable magnifique et atemporelle, et un chef-d’œuvre d’animation. Cahiers du cinéma Par son caractère à la fois puissant et précaire, l’animation de Florence Miailhe parvient à donner forme à la rencontre déchirante de la naïveté et du malheur. Première La peinture animée, technique d’animation choisie par cette diplômée des Arts Décos, donne naissance à des tableaux d’une beauté captivante pour un résultat d’autant plus impressionnant qu’il s’adresse à tous les publics, avec plusieurs niveaux de lecture différents. Réserver vos places en ligne

  • Revue de Presse

    MA MERE EST UN GORILLE (ET ALORS ?) – Revue de presse

    Que pense la presse de Ma mère est un gorille (et alors) ? A partir de 4 ans Le Parisien Un film d’animation réjouissant, d’une extrême douceur et réussi graphiquement. Les fiches du cinéma Cette adaptation d’un ouvrage suédois ne se distingue pas par l’originalité de sa thématique, mais constitue un agréable divertissement pour les enfants et leurs parents, grâce à sa réalisation réussie et à son scénario adapté à tous sans être toutefois simpliste. Première Ma mère est un gorille (et alors ?) raconte plus de choses intéressantes (et émouvantes) en 70 petites minutes que bien de grosses machines animées. Réserver vos places en ligne

  • Revue de Presse

    TRALALA – Revue de Presse

    Que pense la presse de Tralala ? LABEL 24 LYCEENS PAR SECONDE Télérama Une comédie musicale miraculeuse au casting parfait. Accordéon #2 Le grand genre aimé de la comédie musicale, Tralala le ramène à trois notes génériques qui valent pour tout refrain. Royaume de l’arrangement (des situations, des morceaux) et de la bande-démo, le musical des Larrieu part d’un impossible « retour d’entre les morts » pour organiser en fanfare, « ensemble » (dernier mot du film), un vrai départ. Le Dauphiné Libéré La petite musique du hasard et la petite musique du bizarre soutiennent la partition d’une comédie musicale généreuse, vibrant des bonnes ondes du chanteur Amalric. Réserver vos places en ligne