Revue de Presse

TITANE – Revue de presse

Que pense la presse de TITANE ?

Chaque séquence — plusieurs réclament d’avoir le cœur bien accroché — hurle sa foi dans la puissance de la mise en scène, avec une cinéaste qui ose se poser en nouveau démiurge, capable de faire fusionner des matières contraires, métal, cambouis, flammes et larmes.

Oeuvre en apparence insaisissable mais qui organise au sein de son chaos fait de chair et d’acier des thématiques passionnantes qui cimentent la réflexion de la cinéaste autour d’une horreur à la fois frontale et très intériorisée, centrée sur le corps et les liens familiaux.

Pour son deuxième long-métrage après Grave, la réalisatrice Julia Ducournau fait preuve d’une assurance et d’un courage absolus dans le cinéma français : la cinéaste n’a peur de rien et travaille le cinéma de genre au corps – à coups de plans-séquences virtuoses et de visions sidérantes et surnaturelles – pour le faire cohabiter avec ses propres obsessions, celles autour de la chair, de la monstruosité et de la révélation de soi.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *